Internationaliser un projet Delphi


précédentsommairesuivant

III. Utiliser le référentiel de traduction de Delphi

Nous allons ici apprendre à utiliser un puissant outil, l'environnement de traduction intégré (ITE) de Delphi. Cet outil s'inscrit dans le processus de traduction, dans le cadre de l'utilisation de l'expert de DLL ressources. L'ITE n'est disponible que dans les versions ENTREPRISE de Delphi 5 et 6.

III-A. LE RÉFÉRENTIEL DE TRADUCTION : LA COLONNE VERTÉBRALE DE L'ITE

Image non disponible

La puissance de l'ITE repose sur le référentiel de traduction. Le référentiel de traduction est une sorte de dictionnaire établissant des correspondances entre les chaînes de caractères traduites en plusieurs langues. Vous y trouverez toutes les chaînes utilisées par les composants visibles ou invisibles de Delphi (dont les messages d'erreur) en français, en anglais et en allemand. Il vous appartient d'enrichir ce référentiel avec vos propres correspondances ou d'autres langues. Pour ce faire la démarche est simple. Le référentiel de traduction peut s'exporter ou s'importer au format XML.

Image non disponible

III-A-1. UN OUTIL PÉRENNISANT LE TRAVAIL DE TRADUCTION

La nécessité d'enrichir le référentiel de traduction est la meilleur façon de s'assurer une maintenance aisée de la localisation. Le projet traduit va évoluer : les chaînes de caractère à traduire ne seront pas au même endroit, il y en aura moins ou, plus probablement, plus. La photographie de l'état actuel du projet, c'est-à-dire le projet de DLL que vous aurez créé, ne servira à rien : il ne coïncidera plus avec le nouveau projet. Il faudra créer un nouveau projet de DLL.

Si vous n'avez pas pris la précaution de faire remonter votre travail de traduction vers le référentiel, le nouveau projet de traduction sera un recommencement du travail de traduction déjà fait. En effet, pour créer le projet de DLL, Delphi s'appuiera sur le référentiel et non sur le travail fait dans votre précédent projet.

III-A-2. UN OUTIL SOUPLE

L'avantage du référentiel de traduction est qu'il peut être enrichi partiellement. Vous pouvez importer dans votre référentiel en cours des données qui viendront le compléter.

Par exemple, dans le cadre d'un logiciel de cartographie vectorielle, vous pouvez enrichir votre référentiel de termes, menus, options, propres au jargon technique utilisé. Il vous suffit de créer un fichier XML contenant ces informations et de l'importer dans votre référentiel de traduction. C'est le choix fait par le projet Open Source en Delphi AutoREALM pour sa localisation en Français.

III-B. LE MODULE DE TRADUCTION : L'ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL DE L'ITE

Image non disponible

Le gestionnaire de traduction est un environnement de travail très agréable pour procéder à la localisation d'un projet. Il est beaucoup plus spécialisé que celui du simple gestionnaire de projet : les objets ne sont pas présentés comme tel mais sous la forme d'une liste dans un tableau de chaînes de caractère où seule celles qui sont pertinentes à traduire sont présentes.

Image non disponible

III-B-1. UN ENVIRONNEMENT PUISSANT

L'affichage disponible au travers du module de traduction va au delà de celui dont on pourrait disposer dans le traditionnel gestionnaire de projet. L'affichage est optimisé en ce que seul les chaînes pertinente à localisée sont affichées sous forme d'un tableau. Ce tableau est dynamique : l'utilisateur peut afficher les chaînes traduites, les chaînes traduites automatiquement, les chaînes restant à traduire.

Il est à noter que la localisation permise par l'ITE concerne tout à la fois les chaînes de caractères mais aussi leur positionnement.

III-B-2. UN ENVIRONNEMENT OUVERT

La souplesse du référentiel de traduction vous permet de l'utiliser non pas seulement dans le cadre du processus automatisé de production de DLL locale mais aussi lors de la retouche des DLL. D'un simple clic! du bouton droit de votre souris, vous pouvez faire appel au référentiel dans le cadre même du gestionnaire de traduction.

Image non disponible

III-C. CONCLUSION

L'ITE permet de pérenniser votre travail de traduction en adaptant cette dernière aux évolution de votre projet. D'autres outils comme celui d'Eric SIBERT, permettent d'inscrire dans le temps votre travail de traduction mais sans offrir toute la souplesse de l'ITE. En effet, le référentiel de traduction vous permet de centraliser l'ensemble du texte à traduire que vous ferez ensuite redescendre sur votre nouveau projet de DLL afin de ne pas perdre le bénéfice du travail déjà opéré. Cela ne vous prendra que quelques secondes. On comprend la puissance d'un tel environnement de traduction : il est unique à Delphi.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Ce document est issu de http://www.developpez.com et reste la propriété exclusive de son auteur. La copie, modification et/ou distribution par quelque moyen que ce soit est soumise à l'obtention préalable de l'autorisation de l'auteur.